Web Analytics

Rivières surveillées,
s'adapter pour l'avenir : survol Benthos

DEVENIR MEMBRE

FAIRE UN DON

Des rivières surveillées : s’adapter pour l’avenir! est un réseau permanent de suivi des cours d’eau, coordonné par le Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau (G3E), qui documente l’impact des changements climatiques sur les écosystèmes riverains et leur biodiversité.

L’OBV RPNS est l’un des 18 OBV du Québec qui acquièrent des données sur l’état de santé global de cours d’eau dans sa zone de gestion intégrée de l’eau en suivant les protocoles de SurVol Benthos.

Grâce à des partenariats avec les acteurs locaux, l’OBV RPNS suit 3 stations permanentes :

  • Ruisseau Lacoste à La Minerve
  • Ruisseau Doré à Duhamel
  • Ruisseau sans nom à Mont-Tremblant

Depuis l’été 2021, des sondes de température ont été installées en aval des stations afin d’enregistrer en continu la température durant l’été. Ces données permettront de suivre l’évolution de la température de l’eau au fil des années et des saisons.

SurVol Benthos

SurVol Benthos est un programme de surveillance volontaire des petits cours d’eau à substrat grossier qui utilise comme bioindicateur les macroinvertébrés benthiques. Ce programme est coordonné par le G3E et est issu d’un partenariat entre le G3E et le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Qu'est-ce qu'un macroinvertébré benthique?

Les invertébrés regroupent les animaux qui n’ont pas de colonne vertébrale. De ces animaux, les macroinvertébrés sont ceux visibles à l’œil nu. Les macroinvertébrés benthiques (aussi appelés Benthos) vivent au fond des ruisseaux, rivières, lacs ou marais. Ce sont principalement des vers, des crustacés, des mollusques et des insectes. Certains insectes, comme les libellules, vivent dans le cours d’eau seulement pendant leur vie larvaire, alors que d’autres, comme certains coléoptères, passent toute leur vie, larvaire et adulte, en milieu aquatique.

Pourquoi les étudier?

Les macroinvertébrés benthiques jouent un rôle crucial dans les écosystèmes d’eau douce, car ils servent de nourriture à de nombreuses espèces de poissons, d’amphibiens, d’insectes, d’oiseaux et de chauves-souris. De plus, ils participent au recyclage et à la dégradation de la matière organique.

Les macroinvertébrés benthiques sont reconnus pour être de bons indicateurs de la santé des écosystèmes aquatiques, car c’est un groupe très diversifié, et les organismes le composant possèdent des sensibilités variables à différents stress telles la pollution et la modification de l’habitat.

Dans le cadre du programme SurVol Benthos, ils sont capturés grâce à un filet troubleau déposé au fond du cours d’eau. Les macroinvertébrés benthiques sont ensuite délogés en frottant les roches en amont du filet. Suivant une méthodologie de fractionnement et de tri, les participants certifiés, dont fait partie l’OBV RPNS, identifient les macroinvertébrés à la famille à l’aide d’une clé et d’un guide d’identification élaboré par le Ministère.

Comment utiliser les macroinvertébrés comme indicateur de la santé des cours d'eau?

L’ISBsurvol est un indice de suivi du benthos (ISB) qui évalue la santé des petits cours d’eau à substrat grossier. Il s’exprime sur une échelle de 0 à 100, 100 étant la meilleure valeur. Il comprend 3 classes d’intégrité : mauvaise (0-45), précaire (46-74) et bonne (75-100).

Le calcul de l’ISBsurvol est calculé à partir de 6 sous-indices :

Sous-indices Type d'indice Réponse aux perturbations
Nombre de taxons total Richesse taxonomique La valeur diminue
Nombre de taxons éphéméroptères, trichoptères et plécoptères (EPT) Richesse taxonomique La valeur diminue
% EPT-H : Abondance de taxons éphéméroptères, trichoptères et plécoptères moins l'abondance des trichoptères hydropsychidae Composition taxonomique La valeur diminue
% de chironomidae Composition taxonomique La valeur augmente
% 2 taxons dominants : Abondance des 2 taxons les plus abondants Tolérance à la pollution La valeur augmente
L’indice Hilsenhoff à la famille (FBIv) Tolérance à la pollution La valeur augmente

L’ISBsurvol à une station donnée est réalisé en ramenant les valeurs de ces variables de communauté sur une échelle commune de 0 à 100 à l’aide de formules de standardisation. Par la suite, la valeur unique de l’indice est obtenue en faisant la moyenne des valeurs standardisées des mêmes variables.

Station 804LACO01 sur le ruisseau Lacoste

Le ruisseau Lacoste est l'exutoire d'un ensemble de lacs localisés dans la municipalité de la Minerve. À l'exception de quelques résidences (principales ou secondaires) accessibles par le chemin Lacoste, aucune activité d'origine anthropique n'est recensée dans la section amont du cours d'eau et le ruisseau traverse des milieux boisés. La municipalité de La Minerve n'applique pas d'épandage de Bti dans les cours d'eau afin de contrôler les insectes piqueurs. Pour ces raisons, la station sur le ruisseau Lacoste sert de station de référence du projet dans la zone de gestion intégrée de l’eau de l’OBV RPNS. Cette station est échantillonnée chaque année depuis 2017.

L’ISBsurvol (en brun dans le graphique ci-dessous) de 2017, 2019 et 2020 indique la bonne santé du cours d’eau.  À noter que l’ISBsurvol de 2018 est légèrement en dessous du seuil de 75, situant la santé du cours d’eau comme précaire. Ceci s’explique en partie par la présence d’une plus grande proportion de chironomidae (sous-indice en rose dans le graphique) dans l’échantillon de 2018, ce qui a pour effet de diminuer la valeur de l’ISBsurvol. En effet, les chironomidae est une famille de diptère considérée tolérante à la pollution.

Station 804DORE01 sur le ruisseau Doré

La station 804DORE01 est localisée au niveau du ruisseau Doré, dans la municipalité de Duhamel. Un projet d'exploitation minière est en cours de développement en amont de ce ruisseau, dont les eaux sont issues du lac Doré et se dirigent vers le lac Simon. Le projet de mine pourrait affecter la qualité de l'eau ainsi que les écosystèmes alentour, l'objectif de cette station est ainsi de vérifier l'abondance et la diversité des espèces de macroinvertébrés benthiques présentes dans le secteur et de voir dans le futur quels seront les impacts du projet minier sur les communautés, et ce, en ajoutant une composante reliée aux changements climatiques et notamment au drainage de l'eau lorsque le projet aura débuté. L'OBV RPNS échantillonne chaque année cette station depuis 2017.

L’ISBsurvol (en brun dans le graphique ci-dessous) de 2017, 2018 et 2020 indique la bonne santé du cours d’eau.  À noter que l’ISBsurvol de 2019 est en dessous du seuil de 75, situant la santé du cours d’eau comme précaire. Ceci s’explique par la présence d’une plus grande proportion de chironomidae (sous-indice en rose dans le graphique) dans l’échantillon de 2019, ce qui a pour effet de diminuer la valeur de l’ISBsurvol. En effet, les chironomidae est une famille de diptère considérée tolérante à la pollution.

Station 804MONT01 sur le ruisseau sans nom à Mont-Tremblant

L’objectif de cette nouvelle station est d’étudier l’amplification des impacts des changements climatiques sur les cours d’eau affectés par des activités anthropiques. Elle a été échantillonnée pour la première fois en 2021. Les résultats sont en cours de validation par le G3E.

Quelques photos

Documents

Fiche synthèse SurVol Benthos

Bilan 2017-2020 - Des rivières surveillées, s'adapter pour l'avenir!

Partenaires

Des rivières surveillées : s’adapter pour l’avenir est un projet géré par le Groupe d’éducation et d’écosurveillance de l’eau (G3E), avec la collaboration de l’OBV RPNS, et bénéficie d’une aide financière du gouvernement du Québec tirée du programme Action-Climat Québec et rejoint les objectifs du Plan pour une économie verte 2030.