Caractérisation et mise en valeur des bandes riveraines en milieu agricole en Outaouais

Les bonnes pratiques agricoles contribuent à améliorer la performance environnementale et à augmenter les rendements économiques des agriculteurs. En effet, il existe un ensemble de méthodes et d’exemples à suivre dans l’implantation et la conduite des cultures qui viennent guider et accompagner les producteurs agricoles.

Dans la zone de gestion de l’OBV RPNS, les terres agricoles sont essentiellement localisées dans les basses terres au sud de la MRC de Papineau. La nature du relief particulièrement dans les bassins versants des rivières Petite Nation et Saumon explique en grande partie l’expansion des activités agricoles.

L’absence de bandes riveraines en milieu agricole exerce une pression sur l’équilibre des écosystèmes. En plus d’engendrer l’érosion des sols, l’absence de végétaux en bande riveraine agricole contamine les eaux de surface et souterraines par l’augmentation de l’apport en coliformes fécaux, des éléments nutritifs (phosphore, azote, etc.) et des matières en suspension (MES). La diminution du couvert végétal peut entrainer une augmentation de la température de l’eau et une diminution de l’oxygène dissous, ce qui affecte la qualité de l’habitat du poisson. D’autre part, le redressement des ruisseaux transformés en canaux de drainage pour l’agriculture entraîne un changement du régime hydrologique, accélère l’érosion des rives et, par conséquent, un colmatage des lits des cours d’eau où le poisson vient frayer. Les conséquences de ces pratiques (pertes de sol, diminution des superficies cultivables, entretien des cours d’eau) représentent des coûts supplémentaires que les agriculteurs doivent assumer.

Dans le but d’optimiser les rendements agricoles, de contrôler l’érosion et de prévenir la contamination des cours d’eau, le projet Caractérisation et de valorisation des bandes riveraines en milieu agricole est mis en place par l’OBV RPNS et la MRC de Papineau en collaboration avec d’autres acteurs importants du milieu. 

Ce projet avait pour objectifs de :

-       Sensibiliser les agriculteurs aux rôles écologiques des bandes riveraines et à l’adoption de bonnes pratiques
-       Caractériser les bandes riveraines qui seront aménagées chez les agriculteurs participants
-       Restaurer et aménager des bandes riveraines dégradées par la plantation d’espèces indigènes
-       Effectuer un suivi en 2017 pour apporter les correctifs nécessaires
-       Faciliter la mise en conformité des pratiques agricoles aux règlements et lois en vigueur

La caractérisation des bandes riveraines sur les propriétés agricoles s'est déroulée au cours du mois de juin 2016 et les plantations ont eu lieu dans la semaine du 11 octobre. Notons l'excellent partenariat dans ces travaux du Parc national de Plaisance, de la MRC de Papineau, de la municipalité de Plaisance qui ont accompagné l'équipe de l'OBV!

Un panneau d'interprétation est affiché au Parc national de Plaisance, en face de la Baie de la Pentecôte, depuis le printemps 2017 ! 

 

Communiqué de presse : 

Bandes riveraines en milieux agricoles en Outaouais... à vos marques, plantez !

Partenaires financiers et partenaires du projet

Merci à nos membres de soutien!