Apparition de mousse à la surface des plans d'eau

Il est assez fréquent d’observer la formation de mousse flottant à la surface d’une rivière ou d’un lac. La plupart du temps, il s’agit d’un phénomène naturel sans danger, et non d’un signe de pollution. 

1. Qu’est-ce qui cause cette mousse?

Ce sont les matières organiques comme les plantes aquatiques, les feuilles mortes et les algues, en décomposition, qui en sont responsables. En effet, lorsque les bactéries décomposent ces matières, les lipides (gras) remontent à la surface en raison de leur densité plus faible que l’eau et de leur caractère hydrophobe (que l’eau ne mouille pas). Ces substances engendrent une réduction de la tension à la surface de l’eau, aussi appelé effet surfactant. En présence de vent et/ou de vagues, l’air se mélange à l’eau dont la tension de surface est réduite, et une mousse épaisse se forme.

Les savons et détergents causent également l’effet surfactant, et favorisent donc également la formation de mousse. Cependant, la mousse formée par ces produits ne persiste pas aussi longtemps dans l’environnement que la mousse d’origine naturelle, qui peut s’accumuler sur les rives des plans d’eau pendant des heures, voire plusieurs jours.

2. Quelles sont ses caractéristiques?

Une mousse naturelle aura une couleur de blanchâtre à brunâtre. Le tannin provenant des plantes cause la variation en couleur. Elle est persistante, légère, non visqueuse au touché et a généralement une odeur terreuse ou de poisson. La mousse causée par les détergents aura plutôt une couleur blanche et a une odeur parfumée.

3. Où et quand l’observe-t-on?

Certain milieux et temps de l’année sont plus propices à l’apparition de mousse en milieu naturel.

Des endroits marécageux, des lacs où l’on retrouve beaucoup de plantes aquatiques et d’algues ainsi que les cours d’eau qui découlent de ceux-ci sont reconnus pour en produire. Toutefois, la mousse peut aussi se former dans des ruisseaux très clairs ou des lacs très clairs avec peu de plantes aquatiques. Dans le cas des rivières, la présence de chutes, rapides et les changements de vitesse peut suffire à faire apparaître de la mousse.

Pour ce qui est du temps de l’année, la mousse peut apparaître suite à différents événements saisonniers ou météorologiques. La chute des feuilles à l’automne et les chaudes températures d’été qui accélèrent la décomposition en sont des exemples. Il est fréquent d’observer de la mousse suite à de fortes précipitations qui apportent beaucoup de matières et d’éléments surfactants dans les plans d’eau par les eaux de ruissellement. La pluie intense contribue à l’oxygénation de l’eau et à la formation de mousse.

Références

DEQ. (2016). Foam : Naturally-occurring phenomenon. Michigan Environment. En line. Consulté le 2018/06/13. Disponible au : https://www.michigan.gov/documents/deq/deq-oea-nop-foam_378415_7.pdf

Landre, Peter (ND). Water Quality : Lake Foam. Keuka Lake Association. En line. Consulté le 2018/06/12. Disponible au : https://www.keukalakeassociation.org/post.php?id=89

New Hampshire Department of Environmental Services. Environmental Fact Sheet: Lake Foam.  En line. Consulté le 2018/06/13. Disponible au :  https://www.des.nh.gov/organization/commissioner/pip/factsheets/bb/documents/bb-5.pdf

Rappflow (2018). FAQs: What’s that foam in the water. Indiana Deptment of Environmental Management. En line. Consulté le 2018/06/13. Disponible au : http://rappflow.org/resources/faq.html

Merci à nos membres de soutien!